audible
Sans engagement, réliable à tout moment.

Les dictées de concours d'orthographe

dictées de français - illustration écolière

Un achat intelligent et ludique pour jouer en famille et apprendre tous ensemble en s'amusant. Cliquez sur l'image. Ce jeux est le best seller de l'année.

Black friday week amazon

 

Correction - Adoptez-moi ! - concours d'orthographe - dictées des timbrés de l'orthographe

orthoprof.fr

Travaille à la maison sur ton programme scolaire en vidéo
Regarde les cours en ligne de professeur en vidéo. (gratuite et sans inscription)

Adoptez-moi !


Coucou ! Je suis la faute que vous allez commettre. Les fautes, car vous nous aimez en ribambelle, à la queue leu leu, à foison, à profusion, en pléiade, par myriades*. Nous nous sommes glissées dans ce texte. sans vous, nous n’atteindrions même pas l’état embryonnaire. Nous sommes des graines de bêtisier que vous faites pousser par inadvertance, inattention, étourderie, outrecuidance ou suffisance. [fin de la dictée pour les cadets]

J’entends déjà s’insurger les matamores du participe, les fiers-à-bras du subjonctif, les bretteurs de Bescherelle, tout d’estoc et de taille, les Lagardère de la prophylaxie orthographique : « Si tu ne vas pas à la faute, la faute ira à toi ! » C’est dûment avéré : mieux vaut prévenir que guérir. Il faut s’entraîner d’arrache-pied, sortir les haltères empoussiérés, s’affermir les hémisphères amollis. [fin de la dictée pour les juniors]

Mais ensuite, évitez-moi la kyrielle des excuses filandreuses. Ne dites pas : j’ai fait les efforts que j’ai pu. Insuffisant. J’aurais dû travailler tous les dimanches. Utopique. Encore une minute, monsieur le bourreau, j’en saurai davantage demain. Illusoire. Alors, vous rêvez de briser cette fatalité atavique : mon étourderie, je la sais héréditaire et consubstantielle, mais j’aurais aimé qu’elle passe, ne fût-ce qu’un instant ! Cela restera un voeu pieux. à la première pensée émolliente, la graphie erronée en profite pour vous tendre un guet-apens, une chausse-trape et s’immiscer au sein d’une recette insipide de votre bru évadée du gynécée. Alors, au lieu de faire bonne chère, vous glissez sur une feuille d’artichaut, une croûte d’emmental ou une pelure d’échalote. à ce moment, tel un pithécanthrope à court de logorrhée, vous ne trouvez qu’une pitoyable excuse éculée : c’est pas ma faute ! Quelle pusillanimité ! Voilà pourquoi, moi, la faute d’orthographe, je suis en perpétuelle recherche de paternité. Je vous en supplie : adoptez-moi !


Daniel Picouly
* Le singulier est également accepté


 

 

Le téléchargement de la correction.

 

La correction commentée et expliquée de la dictée est ici (dictée à imprimer)

Source : http://timbresdelorthographe.com/concours/TDO_FR2014_Dictee_Picouly.pdf

Achats conseillés par ladictee.fr
       
un classique indispensable Pour s'organiser Bien pratique

Une vraie mine

 

 

 

Visiteurs depuis 2008